Nuisible – Tome 1

Asseyez-vous, et laissez place à l’angoisse …

Bien bien, assise sur mnuisible-tome-1on canapé, une tasse de thé à la main. – saveur muffin et cranberry pour les intéressés – Je me lance dans la rédaction d’une nouveauté, acquise par les éditions Kana. Je suis cet opus depuis son annonce il y a quelques mois. Dans un premier temps, –naturellement – pour le synopsis, mais aussi parce que cette oeuvre ne compte que 3 tomes. Alors, êtes-vous prêts à passer les portes entrebâillées de Nuisible ? Pour ceux qui n’auraient pas encore découvert Nuisible, je vous laisse cliquer sur le résumé. Avant de commencer, je tiens à préciser que cet article ne sera pas forcément « ordonné ». Il traduira simplement mon ressenti après une « lecture à chaud ». Concernant le point esthétique, celui-ci nous exprime légèrement l’ambiance de ce premier tome. Dérangeant et séduisant à la fois. De plus, j’ai beaucoup aimé le dessous de couverture.

Dès les quelques pages entamées, nous rentrons directement dans le vif du sujet. Hokazono Masaya ne traîne pas en présentation, et introduit la jeune fille très rapidement. Aucun problème de compréhension, nous sommes d’ailleurs plutôt happés par les tourments du jeune Ryoichi.


Durant ma lecture, j’ai été frappé par certains détails au niveau du graphisme. Notamment certaines planches, qui semblaient être des croquis, ou des ébauches de dessins finaux. En effet, nous avons seulement les lignes directrices du visage. Une absence totale d’arrière-plans, voire de contraste, ou alors faiblement. Et des traits plutôt légers. Cependant c’est plutôt un avantage pour la dessinatrice Satomi Yû, – qui à ma connaissance, n’est pas connu pour d’autres œuvres en France -. Parce que, je l’ai personnellement décrit comme une interprétation de l’état d’esprit de Ryoichi. Notamment lorsque celui-ci se « déconnecte » – pour ainsi dire – de la réalité,  pour penser à ses rêves étranges.

extrait-nuisible

De l’autre, nous avons une opposition totale, avec cette fois-ci, des traits beaucoup plus épais, et un contraste plus élevé. Pour ma part, cela marque l’envie d’accentuer la présence de Kikuko Munekata. En effet, elle est la seule à être autant mis en avant. Bien qu’elle le soit déjà par l’intrigue, ici, le dessin suffit à lui-même pour retranscrire toute l’angoisse et le malaise que sa présence provoque.

extrait-nuisible-2

Bien sûr, vous me direz sans doute que cela se traduirait purement et simplement, par le scénario qui souhaite –justement– mettre l’intrigue sur cette jeune femme. Mais, je trouve ça trait plaisant de le ressentir également par les traits du dessinateur. Bien, je me rends compte au fil de la rédaction, que je distingue tout de même mes parties. Passons maintenant à l’histoire


Le résumé reste plutôt implicite et évasif. Mais on apprend – comme le montre l’image ci-dessus- , que ce monde-là serait dominé par les insectes. Et que l’espèce humaine n’aurait pas la capacité de s’adapter à l’environnement, comme le font les insectes. Cela va d’ailleurs être la trame de l’histoire. Et je dois dire que, bien après la lecture de ce premier opus, l’intrigue est toujours en première place.

En effet, ce premier tome ne nous apporte que très peu d’éléments sur l’histoire. Alors oui, nous avons certaines informations supplémentaires entre le « lien », qui unit le jeune homme à Kikuko. Et on commence à deviner l’origine de cette jeune fille. Mais certains éléments m’intriguent plus que d’autres.

Justement, le professeur semble être au courant de « la nature » de Kikuko Munekata. Et ce personnage me laisse sur ma fin. Il semble d’ailleurs être heureux de l’arrivée de la jeune fille. Et expose à ses collègues la capacité des insectes à acquérir « la faculté de survie » suite aux changements environnementaux.

Alors oui, je dirais que dans l’ensemble, le scénario reste bien ficelé. Et même si on arrive à déduire certains éléments, le point central de l’histoire, lui, reste interrogateur.


Bref, tout ce paragraphe pour dire que l’auteur sait nous captiver du début à la fin, et nous laisse sur une Kikuko en plein « repas ». Voilà, article court et bref, mais qui retranscrit l’essentiel de mon point de vue sur ce premier opus. En quelques mots : intriguant , troublant et séduisant.

Si vous souhaitez pénétrer parmi les insectes, je vous laisse cliquer sur cet extrait.

Merci à vous, mes lecteurs, d’avoir lu cette ébauche angoissante ! 

Cordialement, Euphox 

Publicités

6 réflexions sur “Nuisible – Tome 1

  1. Je vais lire l’extrait pour voir *curieuse* en tout cas ton point de vue était bien sympathique à lire. Un monde dominé par les insectes, ça peut être assez original en tout cas (et flippant pour ceux qui en on la phobie) 3 tomes, ce n’est pas une très, très longue série en plus et si elle bien ficelée ça peut être sympathique de la découvrir ^^

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir !
      Excuse moi pour ma réponse tardive, mais ton commentaire s’est placé dans les indésirables. Merci beaucoup. Oui c’est sur, le scénario est des plus originales ! Oui pour 3 tomes on ne risque rien !

      Cordialement, Euphox.

      Aimé par 1 personne

      • Bonsoir :) Je profite de terminer un avis sur le coup pour te répondre (avant d’aller le poster, ahaha) Ne t’inquiète pas, cela arrive ^^
        Je pense bien que je le tenterai lorsque j’en aurai l’opportunité (bon pas tout de suite, mais j’aime bien lire des mangas une éternité plus tard *fuit*) Je te dirai mon avis lorsque cela sera le cas, si tu le désires ^^

        Passe une bonne soirée !

        J'aime

      • Oui parfois avoir du recul sur certaines œuvres est un avantage. Surtout qu’avec 3 tomes, pas de quoi s’affoler !

        Bien sûr, ton avis est la bienvenue ! A toi aussi !

        J'aime

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s