So Charming ! – Tome 1

So charming t1 couverture.pngBonjour tout le monde, aujourd’hui je suis trĂšs excitĂ©e Ă  l’idĂ©e de vous rĂ©diger cette chronique ! En effet, une vague de fraĂźcheur m’a envahi ces derniers jours ! Suite Ă  la vidĂ©o d’Amandine sur ces « Top Shojo 2017 » , j’ai fait la connaissance de la licence So Charming! Ă©ditĂ© par Kana. Cette sĂ©rie est toujours en cours au pays du soleil levant avec 5 tomes de parue, et comporte actuellement 2 tomes en France. D’ailleurs le premier tome possĂšde l’Ă©tiquette dĂ©couverte, soit 5,45€ le tome, mais seulement jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e ! 

Alors, avant de lire ce premier tome, j’avais lu en amont l’extrait que mon libraire avait glissĂ© dans mes achats antĂ©rieurs. Et je dois bien avouer que je n’Ă©tais pas rĂ©ellement emballĂ©. J’avais peur de retomber dans une romance trĂšs « school life », et que la sĂ©rie reste confinĂ©e dans les codes trĂšs classiques du genre shojo. Entre une jeune lycĂ©enne envoĂ»tĂ©e par un rĂȘve d’enfant, et un jeune homme plutĂŽt froid et taciturne, je dois avouer que tout Ă©tait rĂ©uni pour avoir un scĂ©nario des plus classiques et sans grand intĂ©rĂȘt.

Cependant, il nous arrive tous de mal juger une oeuvre, et je dois avouer qu’aprĂšs la fin du premier tome, je n’avais qu’une envie, me plonger dans le suivant. Bien, vous devez sĂ»rement vous demander comment j’ai pu passer d’un sentiment plutĂŽt rĂ©ticent Ă  celui d’enjouĂ©e ? Et bien cet article est fait pour ça !

Extrait scan So charming ! T1Bien, remettons les choses en place. Notre jeune lycĂ©enne du nom de Nonoka Kozakura, bien qu’elle soit lĂ©gĂšrement naĂŻve Ă  propos de son rĂȘve d’enfant, n’en est pas moins inintĂ©ressante. Elle est consciente qu’elle demande l’impossible, (le fait d’avoir un petit ami avant le compte Ă  rebours) et n’hĂ©site pas Ă  se remettre en question. De plus, elle analyse Ă©normĂ©ment son comportement, et prend en considĂ©ration les conseils de ses camarades de classe. LĂ  oĂč je veux en venir, c’est qu’elle ne se berce pas d’illusions, et au fil des pages, elle prend conscience que, finalement, elle n’a jamais vraiment pris le temps de rĂ©flĂ©chir Ă  ce qu’Ă©tait rĂ©ellement « un petit ami » et ce qu’est vĂ©ritablement l’amour.

Ainsi, chacun pourra se reconnaĂźtre en Nonoka, car nous sommes tous passĂ© par-lĂ , et avons tous expĂ©rimentĂ© le premier amour. D’ailleurs, parlons-en de l’amour ! Celui-ci rentre trĂšs tĂŽt au sein du rĂ©cit (normal me direz-vous, c’est un shojo), mais ce que je veux dire, c’est qu’on ne tourne pas autour du pot, et nous rentrons directement dans le vif du sujet, on ne trĂ©pigne pas, et cela fait plaisir Ă  voir !

Pour ce qui est du protagoniste masculin, je suis trĂšs contente de ce personnage. Naoya Kiriyama n’est absolument pas prĂ©tentieux, et ne se moquera nullement du rĂȘve de la jeune fille. Il est Ă  l’Ă©coute, et possĂšde un franc-parler, qui permet d’inclure quelques scĂšnes humoristiques. Il est d’un tempĂ©rament plutĂŽt discret, et parle quand la situation l’exige. J’ai beaucoup aimĂ© ce jeune homme dans ce premier tome.

Ainsi, notre duo nous fait passer par tous types d’Ă©motions, du rire aux larmex Ă  la frustration, et cela m’avait Ă©normĂ©ment manquĂ©. D’autant plus que Nonoka n’est pas le genre de fille Ă  se braquer facilement, ainsi on nous Ă©pargne la jeune fille fleur bleue, se vexant Ă  chaque remarque.

Extrait 2 scan So charming ! T1Bien Ă©videmment on retrouve certains codes du genre, comme par exemple la Saint-Valentin, ou encore NoĂ«l, mais rien de bien gĂȘnant. Par contre, ne soyez pas surpris de lire le mot « petit ami » de nombreuses fois dans ce premier opus. Personnellement cela ne m’a pas dĂ©rangĂ©, je pense que cela a Ă©tĂ© volontaire de la part de l’auteure. Cela donne un ton comique par le fait que la jeune fille fasse une vĂ©ritable fixation lĂ -dessus durant les premiĂšres pages. Pour ce qui est du graphisme, je ne peux qu’apprĂ©cier, car c’est justement ce point qui m’a lancĂ© dans cette aventure. Je trouve que le coup de crayon de Kawahara reste neutre et dĂ©licat, sans rentrer vĂ©ritablement dans le graphisme type de la romance. MĂȘme si, je l’accorde, on retrouve certaines lignĂ©es, comme les Ă©toiles, ou encore les coeurs, mais sans en faire trop. Et c’est justement ce que j’apprĂ©cie, cela n’est pas « too much ».

Pour conclure, je dirai que So Chaming! fut une bonne surprise en cette fin d’annĂ©e 2017, et Ă  l’heure ou j’écris ces lignes, la lecture du deuxiĂšme tome est dĂ©jĂ  terminĂ©e, et j’attend avec impatience la sortie du troisiĂšme tome, Ă  paraĂźtre le 16 fĂ©vrier prochain (patience…) Ce titre marquera ma rĂ©conciliation -progressive- avec le type shojo que j’avais dĂ©laissĂ© il y a de nombreuses annĂ©es dĂ©jĂ . C’est un titre qui sait sortir son Ă©pingle du jeu, notamment avec le caractĂšre de nos deux protagonistes. Bien que l’histoire suit une trame trĂšs « classique », elle mĂ©rite qu’on s’y attarde un instant, ne serait-ce que pour se remĂ©morer nos premiers pas dans la quĂȘte de l’amour.

Publicités

4 réflexions sur “So Charming ! – Tome 1

  1. […] Bonjour mes chers lecteurs, j’espĂšre que vous vous portez tous bien en ce bel Ă©tĂ© ensoleillĂ©. Moi je profite d’un petit moment de rĂ©pit pour entreprendre ce billet. (Eh oui, il faut que je voyage Ă  l’autre bout de l’Europe pour commencer une chronique…) Durant la fin de l’annĂ©e derniĂšre, je vous avais briĂšvement parlĂ© du premier tome de So Charming! aux Éditions Kana. (Si vous souhaitez vous remĂ©morer l’histoire, ou relire ma chronique, la voici).  […]

    J'aime

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s