Le chant des souliers rouges – Tome 5

 « Vous dites souvent que vous avez des regrets…Nous aussi on imagine…La vie que vous auriez pu avoir sous les projecteurs…C’est égoïste de notre part, mais si vous aviez continué votre carrière…On ne vous aurait jamais rencontrée, on n’aurait jamais partagé tous ces bons moments. C’est injuste, mais on ne regrette pas que vous ayez pris ce chemin.Et on espère qu’un jour…. Vous serez du même avis ! »

 

Le chant des souliers rouges Tome 5Bien le bonjour ! (et oui je ne suis pas portée disparue), cela fait un petit bout de temps que je n’ai pas pointé le bon de mon nez par ici. Et je dois bien avouer ne pas avoir d’explications… Sûrement car s’est temps-ci je lis très peu de mangas.

Cependant je reviens ici avec une série que j’apprécie depuis le début. Il s’agit bien évidemment de Le chant des souliers rouges édité par Kazé, et dont le dernier tome paraîtra d’ici cet été, au mois de Juillet.

Alors comment vous dire… J’ai eu beaucoup de mal à le commencer, car je ne voulais pas arriver à lin fin de cette licence, cependant, je ne fus absolument pas déçue.

 

Alors, dans ce cinquième opus, nous allons être concentrés sur notre trio légendaire, à savoir, Kimitaka, Hana et Tsubura. La solidarité qui se dégage de cette amitié est inébranlable, et se renforcera au fil des pages. Dans cet opus, nous faisons la rencontre d’une personne fort en caractère, et qui n’y va pas par quatre chemins. Il s’agit en effet d’une ancienne connaissance à Melle Morino puisqu’elle est son ancienne professeur, Melle Kawauchi.

Le chant des souliers rouges Tome 5 (1)

Nous savons que, depuis le début de ce récit, Kimitaka n’a jamais vraiment excellé dans l’art de la danse. Cependant, il n’a cessé de se battre pour donner le meilleur de lui-même.

Sa rencontre avec ce professeur de danse, qui ne croit nullement en son talent, va lui permettre de dépasser ses peurs et se confronter réellement à des personnes expérimentées, et du métier.

Au fil de ma lecture j’ai été énormément touché par la loyauté envers Melle Morino. On en apprend un peu plus sur son passé et sa blessure, et, pour sauver le peu d’honneur qui lui reste, ses élèves n’hésitent pas à se présenter au concours organisé par Melle Kawauchi.

 

Ainsi les élèves ont une relation de plus en plus forte avec leur professeur, et l’équipe est de plus en plus soudée. Chacun apprend à s’épanouir, et à prendre conscience de ces capacités. J’ai apprécié ma lecture, et on sent que la fin est toute proche. Cependant, je pensais que Takara serait un peu plus présente dans cet univers, même si j’ai pu être déçu au début des premiers tomes, avec le recul je me dis que finalement la voir de temps à autre, de manière passive n’était peut-être pas si mal. Dans tous les cas, j’ai hâte de me plonger dans le dernier opus de cette série !

 

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s