Spiritual Princess – Tome 2

Spiritual Princess Tome 2

S    P    I    R    I    T    U    A    L        P    R    I    N    C    E    S    S

Bien le bonjour, c’est toute enjouée que je vous retrouve, puisque j’ai terminé hier une série que j’affectionne particulièrement. En effet, il y a de ça quelques mois, je vous avais parlé avec enchantement du premier tome de Spiritual Princess écrit par Nao Iwamoto aux Éditions Kazé. (Si jamais vous souhaitez revenir sur l’article en question, le voici). Et bien, si la suite vous intéresse, je vous laisse continuer le chemin menant au mont Ryokuhô.

Alors, le premier point qui me vient à l’esprit, et qui est plutôt contradictoire avec mes pensées du premier tome, est que l’amour a une part plutôt importante au sein du récit. Dans ce deuxième opus, nous nous concentrons essentiellement sur la relation entre Akihime et Takeru. Leur relation est plus complexe que ce à quoi je m’attendais. Bien que notre protagoniste ait des réactions très classiques, (et que l’on retrouve dans plusieurs shojo), elle a néanmoins beaucoup de remise en question, et s’interroge sans cesse sur sa relation et l’avenir.

Spiritual Princess 2Takeru quant à lui est plus prudent, il avoue même ne pas partager ses sentiments sur le moment, mais qu’il apprécie sa compagnie. (On apprendra d’ailleurs au fil des pages, que le côté folklorique y est sans doute pour quelque chose, cependant je n’en dis pas plus, pour ne pas gâcher la surprise!) Mais j’apprécie son honnêteté et sa franchise. Je dois même avouer qu’a la fin du premier tome, j’avais eu la sensation qu’il avait donné sa réponse sur un coup de tête.

Cependant, en dehors des découvertes des premiers émois amoureux, le folklore et les tengus sont toujours aussi présents. Et cela est une bonne nouvelle. On en apprend un peu plus sur Shun, qui souhaite devenir un tengu corbeaux. De nouveaux protagonistes font leur apparition, et même maître Kotoku est de la partie !

Graphiquement parlant, je reste admirative est charmée. Je vous l’avais déjà dit, mais j’apprécie ces traits, peu conventionnel pour le genre. Les différents paysages quant à eux sont bien détaillés, je pense notamment au « Pavillon du Grillon ». Je fus plutôt brève pour ce billet, mais l’histoire continue son cours, et les peu de choses dont je pouvais parler vous gâcherez le plaisir !

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s