Card Captor Sakura – Tome 1 (Édition Deluxe)

 🌸    .    🌸    .    🌸

card captor sakura deluxe

Bien le bonjour, aujourd’hui on se retrouve avec une licence dès plus classique dans le genre, mais également l’une des plus connues. Il s’agit bien évidemment de Card Captor Sakura paru en France dans les années 2000. Comme toute personne de mon âge, nous étions nombreux à regarder Sakura le matin, avant de partir à l’école. J’ai toujours aimé son univers, et le fait que ce soit la première oeuvre de CLAMP que j’ai découvert, fait que cette licence a une place particulière.

.    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .

Alors, avant de donner mon avis de manière générale, je veux tout d’abord revenir sur cette nouvelle réédition de la part des éditions Pika. Celle-ci se veut « Deluxe » et s’appuie sur l’édition japonaise parue à l’occasion des 60 ans du magazine Nakayoshi. Ainsi, elle comportera 9 volumes au total, contre 12 pour l’édition précédente. Bon, pour ma part, en dehors du visuel de la première et quatrième de couverture, cette édition n’a rien de véritablement deluxe….

Bien qu’on y retrouve une carte à l’effigie de différents personnages, nous avons seulement une seule page couleur, et il s’agit simplement de l’illustration figurant sur la première de couverture. Alors oui, comme je le disais, l’aspect esthétique est de toute beauté. Cela donne l’impression d’avoir un livre objet entre les mains. Mais l’emballage plastique ne donne pas une bonne image sur l’écologie. Pour ma part, je ne possède pas les tomes, donc cette réédition est une belle aubaine pour pouvoir enfin m’acquérir la série intégrale, mais au vu du prix (9.10 €), je ne sais pas si cela est un bon investissement pour les personnes possédant déjà la série…

Extrait card captor sakura deluxeBien, maintenant passons à l’histoire. Dois-je vraiment vous la narrer ? Et bien si quelques petits nouveaux passent par ici, et ne connaissent pas encore notre jeune écolière, je vais donc m’y mettre de suite. Ici, nous suivons Sakura Kinomoto une jeune fille en CM1, qui un jour, en rentrant dans la bibliothèque de son père, tomba sur un livre particulier. En l’ouvrant elle laissa échapper une multitude de cartes magiques, les cartes de Clow. Ainsi, Sakura apprend qu’elle a une prédisposition à la magie, et qu’il est de son devoir de récupérer toutes les cartes dispersées. Ce fut très agréable de se replonger dans cette histoire, entre les scènes mémorables que l’on garde toujours en tête, au petit moment que l’on avait oublié. Bien que notre héroïne soit une jeune enfant, son humour et sa bonne humeur dynamisent grandement le récit.

.    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .    .

De plus, puisque la série sera constituée de seulement 9 tomes, chaque tome est donc plus épais, ce qui rend notre moment de lecture légèrement plus long (sans que cela me déplaise). Cependant, au cours de ma lecture, j’ai pu noter qu’il y avait de nombreuses répétitions (sûrement dû au fait que chaque chapitre était prépublié au cours des mois dans le magazine), et cela m’a sûrement dérangé pour que je puisse le souligner. Mais restons sur une note positive ! Sakura reste indétrônable au fil des temps, et ne prend aucune ride. C’est donc un véritable plaisir que de redécouvrir ses aventures au fil des pages. À noter que le prochain opus sortira le 16 mai.

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s