Otaku Otaku – Tome 2

Otaku Otaku - Tome 2> Le guide officiel  de l’otaku amoureux. <

Bonjour à vous mes chers lecteurs. J’espère que vous vous portez bien, malgré cette chaleur insoutenable. Cependant, cela ne m’empêche pas de lire, et j’ai justement profité de mon vendredi aux abords d’une piscine pour ça. Effectivement, je me suis laissé glisser dans l’univers charmant de Otaku Otaku avec le second opus, sorti en juin dernier. D’ailleurs, si vous souhaitez vous remémorer les évènements du premier tome, vous pouvez soit lire ma chronique, soit (re)lire l’extrait en ligne. Mais si vous souhaitez directement connaitre mon opinion sur ce second tome, je vous laisse avec la suite. 

Alors, je vais sûrement paraître « brut de décoffrage » mais la sixième page véhicule un message important, et lourd de sens. En effet le chapitre nous introduit sur une dispute entre Kabakura et Koyanagi. Et c’est alors que deux point de vue s’affronte. Celui de l’otaku introverti, gêné par ses passions, et préférant tromper les apparences en se faisant passer pour une personne lambda. Et l’otaku extraverti, se donnant souvent en spectacle, et dont la modération n’est pas sont fort. Et ceci pose réellement les bases de cette connotation souvent péjorative au pays du soleil levant.

Le fait que nos protagonistes en soient pleinement conscience donne une tout autre ampleur au scénario. Bien que nous avons à faire à des personnes adultes, chacun est conscient de son hobby, et essaye tant bien que mal de garder une vie sociale convenable. D’ailleurs, nous avons le plaisir de faire la rencontre d’un nouveau personnage, et celui-ci  risque de faire balancer la trame scénaristique.

De plus dans cet opus, nous avons Nifuji qui s’implique réellement dans sa relation avec Momose. Nous avons quelques flash-back émouvant, et il tente de la rendre heureuse comme il le peut. Il n’hésite pas à demander conseil à l’autre couple, s’inspire de leurs réponses, et des attentes de Momose. Bref, chacun fait au mieux et le lectorat le ressent.

Pour terminer sur la touche graphique, comme dans l’anime, nous avons droit à certaines planches où nos protagonistes sont plongés dans un MMORPG (c’est-à-dire un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) et voir tout ce beau monde en différentes races et classes fut très comique et intéressant ! J’ai encore une fois aimé le coup de crayon de Fukita, et cette série sera sans doute ma série chouchou de l’année. Hâte d’être en octobre prochain pour le troisième opus. Et vous ? L’avez-vous lu ? N’hésitez pas à laisser votre avis !

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s