Spiritual Princess – Tome 5

Spiritual Princess - Tome 5

Bien le bonjour, aujourd’hui nous nous retrouvons pour une suite de sĂ©rie. Comme vous le savez, depuis la publication du premier tome, je suis toujours enthousiaste lorsqu’un nouvel opus fait son apparition.

Parce que je n’ai pas retrouvĂ© cette dose de folklore japonais dans trĂšs peu de mangas, je lis chaque nouveau tome Ă  une vitesse alarmante. Bien Ă©videmment, il s’agit du cinquiĂšme tome de Spiritual Princess disponible dĂšs aujourd’hui, toujours publiĂ© par la maison d’Ă©ditions KazĂ© (que je remercie grandement pour l’envoi).

Ainsi, comme supposĂ© dans le dernier opus (que vous pouvez retrouver en un clic) Shun est prĂ©sent jusqu’Ă  la moitiĂ© du tome. Surprenant, car j’aurai pariĂ© que la fin de cet opus se clĂŽturerait justement par son dĂ©part. Ainsi l’autrice ne souhaite pas en faire un Ă©lĂ©ment majeur pour l’intrigue. Pourquoi pas me direz-vous. D’ailleurs durant l’absence de son ami d’enfance, Akihime prend un peu plus d’assurance, et ce n’est pas pour dĂ©plaire au lectorat. Elle va ĂȘtre amenĂ©e Ă  faire ses propres choix, et Ă  anticiper davantage.

Nous avons l’entrĂ©e d’un nouveau personnage. Et celui-ci sera peut-ĂȘtre le dĂ©clenchement qui permettra Ă  notre jeune hĂ©roĂŻne d’ĂȘtre plus assidue et sĂ©rieuse quant Ă  son apprentissage de Tengu. En parlant de folklore japonais, sachez que la thĂ©matique est de nouveau au centre du rĂ©cit et de l’intrigue. Je n’aspire qu’a connaĂźtre la suite, car au fil des tomes, l’histoire prend de la profondeur et de l’intĂ©rĂȘt.

J’apprĂ©cie grandement les personnages secondaires, chacun Ă  son importance, et est un grand soutient moral pour Akihime. De plus, Ă  toutes les personnes rĂ©fractaires aux shojos, je vous incite vivement Ă  dĂ©couvrir cette sĂ©rie (vous pouvez retrouver l’extrait en bas de cette page) car la romance est trĂšs modĂ©rĂ©e, et traitĂ©e avec une grande maturitĂ©. (Je pense notamment Ă  Akihime et Takeru).

Concernant le graphisme, vous le savez, et je me rĂ©pĂšte Ă  chaque fois, le chara-design n’est nullement « shojesque » (est-ce un mot que je viens d’inventer ?!) Le tout reste trĂšs Ă©purĂ© et pourrait s’apparenter Ă  un graphisme shonen. Alors n’hĂ©sitez plus et foncez dans votre librairie ! D’ailleurs la suite de leur aventure se poursuit le 07 novembre prochain, partant ? Et vous, qu’en avez-vous pensĂ© ?

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s