Fool’s Paradise – Tome 1

Fool's Paradise - Tome 1Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien, aujourd’hui on se retrouve pour une nouveauté dans le catalogue des éditions Kana. Effectivement, il y a quelques jours j’ai eu la surprise de recevoir Fool’s Paradise, sortit le 21 septembre dernier. Je dois bien avouer que si j’avais été dans une librairie, il aurait été fort probable que je passe devant sans me retourner (et oui, ne jamais se fier à une couverture, mais que voulez-vous). C’est pourquoi je remercie Kana pour l’envoi de ce thriller palpitant. 

Alors, en ce qui concerne le résumé, je pense rester très succincte, et m’en tenir à la quatrième de couverture. En effet, le moindre petit indice pourrait gâcher votre surprise. Ici nous nous intéressons à Sela Hiiragi , une jeune idole en vogue. Cependant, lors d’une diffusion en direct de l’un de ses concerts , elle est victime d’un attentat à la bombe, et est grièvement blessée. Toute de suite, l’accusation se porte sur un certain Kazutaka Nichiya, un jeune garçon qui a commis plusieurs attentats à la bombe quelques années plus tôt, à l’âge de13 ans.

Fool's Paradise - Tome 1 (Scans)Alors au vu de ce résumé, cela piqua bien évidemment ma curiosité, et cette lecture fut des plus surprenantes. Cela faisait même longtemps que je n’avais pas eu ce genre de sentiment. Nous sommes plongés dans cette histoire dès les premières pages, et avons de nombreux rebondissements. Nous suivons l’enquête au gré des doutes et des avancements de la police.

Et nous voyons également la société japonaise changer, et que l’adulation peu très vite se transformer en fanatisme ! Les personnages eux sont très intéressants, et on sent que leurs caractères vont être approfondis au fil des tomes. D’ailleurs, cette licence est une série en 4 tomes, ce qui pourrait être un bon argument pour le porte-monnaie (on essaye tous de l’amadouer celui-ci !)

Concernant le graphisme, je l’ai beaucoup apprécié. Simple et épuré en apparence, il nous surprend avec des doubles pages hautement détaillées et minutieuses. J’avoue que celui-ci est très agréable, et bien que certaines scènes soiENt difficiles (d’ailleurs, je tiens à préciser que ce manga est pour public averti, puisque la quatrième de couverture possède le petit hologramme) le graphisme n’en est pas moins éblouissant. La fin nous laisse sur un véritable « cliffhanger » et je n’aspire qu’a une chose, connaître la suite de cette aventure.

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s