L’atelier des Sorciers – Tome 3

L'atelier des sorcier - Tome 3Bien le bonjour, j’espère que votre semaine se passe pour le mieux. Pour ma part, je n’arrive toujours pas à réaliser que l’automne a déjà pointé le bout de son nez depuis quelques semaines. Avec ce temps radieux, difficile d’imaginer la pluie et le mauvais temps. Bref, trêve de mondanité, si je suis ici ce n’est pas pour vous parler de la météo, mais du dernier tome parut de L’atelier des Sorciers aux éditions Pika. Vous le savez, j’attendais ce troisième tome avec impatience. Donc si vous souhaitez en découvrir davantage, je vous laisse avec la suite. 

Bien, nous nous étions arrêté à un moment clé de l’histoire. En effet, à la fin du second tome, nous avions fait la connaissance de « La Milice Magique » groupe de personnes faisant respecter les règles de l’académie, afin de préserver l’ordre et la paix dans le monde. L’apparition de ces sorciers, notamment Yseath donne une certaine autorité, et le lecteur prend conscience du monde qui gravite autour de Kieffrey et ses disciples. Cela donne un angle différent à l’histoire, et permet d’étendre l’univers.

L'atelier des sorcier - Tome 3 (Scan)De plus, nous en apprenons davantage sur l’apprentissage des jeunes filles. En effet, 5 épreuves séparent le statut de disciple à sorcier accompli. Toutes les épreuves sont détaillées, et le lectorat fusionne complètement avec l’univers.  Je reste d’ailleurs admirative face aux détails apportés par l’auteur. À chaque tome nous allons de découverte en découverte.  De plus, Tarta, un jeune homme ne pouvant pas devenir sorcier fut très attachant. Malgré son handicap, Coco l’encourage et n’hésite pas à l’aider dans son souhait. Alors, j’aborde cette thématique dans pratiquement chacune de mes chroniques, mais elle est essentielle dans cette saga.

« Il faut chercher les raisons de ses échecs…Et quand on réussit, essayer d’analyser pourquoi ! Répéter le même exercice permet de réfléchir et s’améliorer ! « 

– Tetia

En effet, il s’agit de l’enseignement. Cela est primordial pour nos jeunes disciples. Comme cité ci-dessus, Tetia montre une grande analyse sur la remise en question. Et cela cause souvent notre perte. Nous sommes dans une société, où se questionner sur soi-même n’est pas à la portée de tous. (Je suis moi-même une grande obstinée, et me rendre compte des mes erreurs peut parfois prendre du temps).

L’écoute est d’autant plus déterminante dans l’apprentissage et l’éducation, et ce tome le met joliment en lumière. Enfin, certains point s’éclaircissent à propos de « La Confrérie du Capuchon ». Kieffrey prend conscience de certaines choses, et un nouveau mystère s’installe progressivement dans la conquête de la magie.

L'atelier des sorcier - Tome 3 (Cahier)Pour terminer cet article, je ne pouvais pas ne pas vous partager ce magnifique cahier, qui accompagne l’édition collector. Pika a fait un fabuleux travail. Bien que je ne pense pas l’utiliser (je compte simplement l’ajouter aux côtés de l’artbook) il regorge de petits clins d’œil à la série, et est du même format que le manga. Bien, je pense avoir fait le tour de cet opus, ma lecture fut des plus douces et plaisantes. Nous n’avons pas d’informations quant à la date du prochain volume, mais je sais d’ores et déjà que la couverture est grandiose.

 

Publicités

Une réflexion sur “L’atelier des Sorciers – Tome 3

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s