Otaku Otaku – Tome 3

Otaku Otaku - Tome 3 bisBonjour à tous. Nous voici vendredi, et heureusement le week-end arrive à grands pas ! Aujourd’hui je compte vous écrire quelques lignes à propos d’une série « chouchou » comme on le dit dans notre jargon. Effectivement, avant de me lancer dans la version papier, j’ai tout d’abord connu Otaku Otaku avec sa version animé. (D’ailleurs si vous souhaitez découvrir mon avis sur les quatre premiers épisodes de la série, c’est ici). Bref, revenons-en à nos moutons. Comme je le disais, j’affectionne grandement cette licence, et ce fut avec plaisir que j’ai retrouvé tous les personnages, ainsi que quelques nouveaux. Alors, si jamais la série vous plaît, je vous laisse avec la suite. (Et je remercie grandement les éditions Kana pour cet envoi !)

Alors, ce tome est essentiellement concentré sur le couple Nifuji / Momose. En effet, nos deux compères ont un véritable rencard, digne de ce nom. On oublie pour un temps les salles d’arcades, la librairie, ou occuper son temps libre chez monsieur. Non, ici ils se donnent rendez-vous dans un parc d’attractions, ou chaque référence otaku est soumise à une pénalité. Et pour une fois, l’auteur se concentre un peu plus sur Hirotaka (d’ailleurs cela me donne envie de visionner l’épisode 9) Elle nous dévoile un peu plus ces sentiments, ainsi que ces inquiétudes vis-à-vis de Narumi.

Nous voyons la jeune femme à travers Nifuji. Celui-ci se sent en décalé. Il a vu son amie d’enfance changer, évoluer, passer différentes étapes de la vie afin de devenir une adulte accompli pendant que lui, avancer dans ses jeux vidéo de manière solitaire. Il est en plein questionnement, lorsque Koyanagi, la cosplayeuse arrive à la rescousse. Toujours de bons conseils, on s’attache grandement à cette jeune femme. Elle arrive toujours à trouver les mots, et à redonner le moral à notre joueur effréné.

De plus, ce qui fait le charme de la version papier, ce sont encore et toujours les anecdotes que l’on peut trouver à chaque bas de page. Nous avons également droit à des doubles pages bonus (comme la façon dont les protagonistes répondent par sms). Ou encore quelques histoires supplémentaires que l’on ne retrouve pas dans la version animé. (Enfin, je ne pense pas, je ne veux pas m’avancer et vous induire en erreur).

Pour conclure, et avoir un avis un peu plus neutre, je dirai que c’est une lecture sans prise de tête, drôle et amusante. Chacun pourra se reconnaitre parmi les différents protagonistes, et on ne manque pas de s’attacher à eux. Bien évidemment je souhaite lire la suite le plus vite possible, bien que l’on n’ait pas encore de date pour le prochain opus.

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s