Animes du moment (Automne 2018)

 


A    N    I    M    E    S      A    U    T    O    M    N    E      2    0    1    8   🍁


Bien le bonjour mes amis, j’espère que vous vous portez tous bien. Aujourd’hui je reviens avec un article qui devient courant au fil des saisons. Je veux bien évidemment parler du billet « Animes du moment ». Je l’ai lancé en printemps dernier, et depuis je dois admettre que réitérer l’expérience me plaît grandement. Comme d’habitude à l’heure ou j’écris, je n’aurais visionné que les quatre premiers épisodes pour permettre de donner un avis construit, sans pour autant avancer pleinement dans la série. 

__________________________________________________________________—⭐️⭐️⭐️⭐️ / 5

Double Decker!
« Double Decker! Doug & Kirill » | Comédie, Détective, Fantastique | Studio d’animation : Sunrise

Alors, on commence avec un anime dont mon œil expert avait déjà détecté avant même sa diffusion. D’une part parce que le scénario me plaisait grandement, d’autre part car celui-ci est produit par le studio d’animation Sunrise (qui a entre autres produit Cowboy Bebop et City Hunter). Et puis, si je vous donne le lien de ce tweet, je pense qu’il n’y a pas besoin d’autres explications, non ?

Bien, dans Double Decker! Doug & Kirill nous suivons six protagonistes principaux, chacun en tandem, membre d’une section spécifique de la police, la « Seven-O ». En effet, cette section est spécialisée dans les crimes contre l’Anthem, une drogue meurtrière qui amplifie considérablement les capacités des consommateurs, devenant par la suite un danger pour les civils. Ainsi, les détectives doivent travailler selon un modèle bien précis. La répression de l’anthem comporte trois phases, la première est la suspicion d’usage, la phase deux et la confirmation (et donc la Seven-O peut agir), et la dernière est l’overdrive : une force surhumaine.

J’en ai terminé avec mes explications barbantes. Tout d’abord, j’apprécie grandement l’histoire de l’anime très enrichissante et je dois bien admettre que le premier épisode est plutôt badass ! Les suivants permettent l’introduction de l’univers, où nous sommes concentrés davantage sur Doug et Kirill. Ce tandem est sûrement le plus comique (pour l’instant). En effet, Kirill vient tout juste d’être affecté à la brigade, et souhaite devenir le héros de la ville. Voulant toujours en faire plus, il reste parfois très naïf, et Doug ne manque pas de se moquer à ses dépens.

Le dernier épisode vu était consacré à un autre tandem, celui de Pink et Rookie. Et j’ai été grandement surprise. En effet, jusqu’à présent, les autres membres étaient effacés, et les voir ainsi au centre de l’histoire m’a conquise. J’espère qu’au fil des épisodes, nous aurons aussi Boxeur et Robot (oui, cela peut paraître étrange, mais leurs noms de code sont assez originaux…!). Bref, vous l’aurez compris, cet anime vaut vraiment le détour, de par le côté enquête et mystère, mais aussi grâce aux échanges entre les différents collègues.

__________________________________________________________________—⭐️⭐️⭐️⭐️ / 5

Radiant 2
« Radiant » | Aventure, Magie, Fantastique | Studio d’animation : Lerche

Pour continuer, je ne pouvais pas rédiger ce billet sans parler de cet anime. Eh oui, nous pouvons être fiers, nous français, de voir une adaptation animée de Radiant manga scénarisé et dessiné par Tony Valente. Vous pouvez retrouver cette licence aux éditions Ankama. La série est toujours en cours, et le onzième volume paraîtra pour les fêtes de fin d’année.

Bref, pour en revenir à l’anime, ici nous nous intéressons à un monde fantastique, où tombent de toutes parts des monstres appelés Némésis pour une raison inconnue. Les seules personnes capables de les vaincre, sont des infectés, appelés Sorciers. Cependant, ces groupes d’hommes et de femmes sont rejeté par la société car considéré comme des êtres impurs. Et donc nous allons être amenés à suivre la quête d’un jeune garçon, nommé Seth.

Si je devais décrire mon impression, je dirai que dès les premières secondes, Radiant m’a littéralement fait penser à « One Piece ». Eh oui, il y a cette même introduction avec cette voix off, les mêmes thématiques, un générique similaire et le protagoniste quant à lui, ressemble trait pour trait à un personnage de shonen classique. Et le pire, c’est que cela ne m’a pas dérangé le moins du monde. Parce qu’il y a ce petit quelque chose, vous savez ? La touche française. J’ai été transporté dans l’univers dès le premier épisode, Seth ne manque pas de piment et touche son public dans les premiers instants !

Par contre, je vous rassure tout de suite, le nombre d’épisodes eux, ne seront pas comparable. Pour cette première saison, 24 épisodes sont prévus. J’ai hâte de voir ou la série va nous mener (car à l’instant ou je vous écrits, je n’ai toujours pas lu la version originale, mais il ne saurait tarder). Bref tout cela pour vous dire que Radiant est un incontournable de la saison.

 __________________________________________________________________—⭐️⭐️⭐️⭐️ / 5

Tsunure
 » Tsurune: Kazemai Kōkō Kyūdō-bu » | Sport, Quotidien, School-Life | Studio d’animation : Kyoto

Pour ce qui est du dernier anime de la liste, je l’ai seulement découvert il y a quelques semaines. Même après la lecture du synopsis, je n’étais pas plus emballée que ça. Quelle erreur ! C’est sur les recommandations d’une amie que je me suis finalement intéressée de plus près à Tsurune : Kazemai Koukou Kyuudoubu , un anime dont la thématique est le sport (Cela vous étonne ? Vous savez pourtant que je raffole de ce type d’anime non ?)

Alors, ici nous nous centrons sur un jeune lycéen du nom de Minato Narumiya. Pendant ces années collèges, le jeune homme expertisé dans le domaine du tir à l’arc japonais. Cependant, un évènement lui a fait fuir ce domaine sportif. C’est lors de l’ouverture d’un nouveau club durant sa rentrée, que petit à petit, aidé par ses camarades Minato va tenter de revenir sur le devant de la scène. (D’ailleurs, petit aparté mais, mon amie en question pratiquée le kyudo à l’université, vous comprenez désormais sa persévérance vis-à-vis de l’anime !)

Alors, je ne saurais dire comment, mais l’anime dégage dès le premier épisode une certaine finesse et délicatesse. Ne serait-ce que par l’opening intitulé Naru, et interprété par « Luck Life » on sent que l’anime sera d’ores et déjà bouleversant. Et il l’est, vraiment. Je me suis personnellement attachée à notre protagoniste ainsi qu’à ses amis. J’admire toujours autant la façon dont les Japonais sont capables d’étudier un sport dans ses moindres recoins (je pense notamment à « Haikyuu! et Free! pour ne citer qu’eux).

Pour en revenir à Tsurune, les explications de ce sport –pas forcément connu de tous– sont donné goutte à goutte, et c’est toujours appréciable. On en apprend un peu plus à chaque épisode. Et le cœur de l’intrigue est amené rapidement, afin de permettre d’étaler la construction du personnage sur la plus grande partie de la série. Le graphisme quant à lui rend parfaitement honneur au sport concerné, les palettes de couleurs utilisées sont un véritable plaisir pour les yeux.


Nous voici déjà à la fin de l’article. C’est toujours un véritable plaisir de réitérer l’expérience à chaque saison de l’année (j’ai d’ailleurs hâte de découvrir les animes de l’hiver prochains !) N’hésitez pas à me dire les animes que vous suivez, vous de votre côté, et à me donner votre avis sur ceux évoqué au- dessus, ou d’autres !

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s