La Trilogie du Tearling, Reine de Cendre – Tome 1

« Le propre du vĂ©ritable hĂ©ros, c’est d’accomplir son geste le plus hĂ©roĂŻque en secret. Nous n’en entendons jamais parler. Et pourtant mes amis, d’une maniĂšre ou d’une autre, nous le savons. »

Reine de cendre – T1, page 99.

reine_de_cendreBonjour tout le monde, j’espĂšre que vous vous portez bien en cette magnifique journĂ©e ensoleillĂ©e. Je reviens aprĂšs une petite semaine d’absence, et veuillez m’en excuser. Mais avec ma formation, difficile de trouver un rythme qui me convient. Alors, aujourd’hui nous nous intĂ©ressons Ă  un roman (eh oui, depuis janvier, rien n’a Ă©tĂ© publiĂ© de ce cĂŽtĂ©-lĂ ) avec le premier tome de « La trilogie du Tearling » Ă  savoir  Reine de Cendres aux Ă©ditions Le Livre de Poche.

Il y a dĂ©jĂ  un moment, j’avais tentĂ© de lire l’extrait sur play livres, cependant je ne fus pas plus attirĂ©e que ça Ă  l’idĂ©e de continuer. Je ne sais pas si c’est le manque de sommeil au moment de ma lecture, ou si je n’Ă©tais juste pas dans le « mood ». NĂ©anmoins, aprĂšs la chronique d’Amandine et l’enthousiasme de MuffinsAndBook Ă  propos de la sĂ©rie, je me suis dĂ©cidĂ©e Ă  lire ce premier tome Ă  sa juste valeur.

____________________________________________

En effet, il y a de ça une semaine je finissais le premier volet de cette saga. Vous n’imaginez pas Ă  quel point j’ai regrettĂ© d’attendre si longtemps ! Je n’ai eu aucun mal Ă  me plonger dans cet univers aux aspects moyenĂągeux, mĂȘme si celui-ci paraissait tout de mĂȘme dans une pĂ©riode plus avancĂ©e que la nĂŽtre (par moments, les ordinateurs et autres machines Ă©taient Ă©voquĂ©s) J’ai grandement apprĂ©ciĂ© notre protagoniste, Kelsea Raleigh. J’ai aimĂ© suivre son aventure du dĂ©but Ă  la fin, de suivre la jeune fille tout au long de ses pĂ©ripĂ©ties. Et finalement, faire un bilan de ce qu’elle Ă©tait et ce qu’elle est devenu Ă  la fin de ce premier tome.

De plus, les personnages composants la garde rapprochĂ© de la Reine sont trĂšs intĂ©ressants. Autant sur leur passĂ© qui leur sont propres, que sur leur façon de se comporter avec leur nouvelle souveraine. Chacun apporte un rĂ©el cachet et pimente l’histoire. Certains la craignent, d’autres l’idolĂątre, mais tous seront Ă  ses cĂŽtĂ©s durant les moments difficiles. C’est sĂ»rement le point fort de cette sĂ©rie (en tout cas, pour ce premier tome). L’Ă©troite frontiĂšre entre la fidĂ©litĂ© et la trahison. Car au fil de la lecture, nous sommes amenĂ©s Ă  voir ses deux aspects si Ă©troitement liĂ©s.

Et puis n’oublions pas l’essentiel. Chaque souverain Ă  ses sujets. Ces personnes, soumises et dĂ©pendant Ă  toute autoritĂ©. Nous avons le plaisir d’en rencontrer certains dont une en particulier. Je l’ai beaucoup apprĂ©ciĂ©e car elle apporte Ă©normĂ©ment de soutien Ă  la Reine, et possĂšde un fort caractĂšre. Les villageois sont trĂšs prĂ©sents, et cela permet de faire le lien entre les diffĂ©rentes classes sociales qui substituent encore.

____________________________________________

Nous arrivons donc Ă  la conclusion de ce petit article. J’espĂšre que celui-ci vous aura plu, et que je vous aurai donnĂ© envie de commencer cette saga si ce n’est pas dĂ©jĂ  fait. De plus, je pense lire le second tome le mois prochain en LC, car celui-ci est consacrĂ© au mois de la fantasie, avec le challenge organisĂ© par Pikiti bouquine !

5 réflexions sur “La Trilogie du Tearling, Reine de Cendre – Tome 1

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s