La Trilogie du Tearling, Reine de Cendre – Tome 1

« Le propre du véritable héros, c’est d’accomplir son geste le plus héroïque en secret. Nous n’en entendons jamais parler. Et pourtant mes amis, d’une manière ou d’une autre, nous le savons. »

Reine de cendre – T1, page 99.

reine_de_cendreBonjour tout le monde, j’espère que vous vous portez bien en cette magnifique journée ensoleillée. Je reviens après une petite semaine d’absence, et veuillez m’en excuser. Mais avec ma formation, difficile de trouver un rythme qui me convient. Alors, aujourd’hui nous nous intéressons à un roman (eh oui, depuis janvier, rien n’a été publié de ce côté-là) avec le premier tome de « La trilogie du Tearling » à savoir  Reine de Cendres aux éditions Le Livre de Poche.

Il y a déjà un moment, j’avais tenté de lire l’extrait sur play livres, cependant je ne fus pas plus attirée que ça à l’idée de continuer. Je ne sais pas si c’est le manque de sommeil au moment de ma lecture, ou si je n’étais juste pas dans le « mood ». Néanmoins, après la chronique d’Amandine et l’enthousiasme de MuffinsAndBook à propos de la série, je me suis décidée à lire ce premier tome à sa juste valeur.

____________________________________________

En effet, il y a de ça une semaine je finissais le premier volet de cette saga. Vous n’imaginez pas à quel point j’ai regretté d’attendre si longtemps ! Je n’ai eu aucun mal à me plonger dans cet univers aux aspects moyenâgeux, même si celui-ci paraissait tout de même dans une période plus avancée que la nôtre (par moments, les ordinateurs et autres machines étaient évoqués) J’ai grandement apprécié notre protagoniste, Kelsea Raleigh. J’ai aimé suivre son aventure du début à la fin, de suivre la jeune fille tout au long de ses péripéties. Et finalement, faire un bilan de ce qu’elle était et ce qu’elle est devenu à la fin de ce premier tome.

De plus, les personnages composants la garde rapproché de la Reine sont très intéressants. Autant sur leur passé qui leur sont propres, que sur leur façon de se comporter avec leur nouvelle souveraine. Chacun apporte un réel cachet et pimente l’histoire. Certains la craignent, d’autres l’idolâtre, mais tous seront à ses côtés durant les moments difficiles. C’est sûrement le point fort de cette série (en tout cas, pour ce premier tome). L’étroite frontière entre la fidélité et la trahison. Car au fil de la lecture, nous sommes amenés à voir ses deux aspects si étroitement liés.

Et puis n’oublions pas l’essentiel. Chaque souverain à ses sujets. Ces personnes, soumises et dépendant à toute autorité. Nous avons le plaisir d’en rencontrer certains dont une en particulier. Je l’ai beaucoup appréciée car elle apporte énormément de soutien à la Reine, et possède un fort caractère. Les villageois sont très présents, et cela permet de faire le lien entre les différentes classes sociales qui substituent encore.

____________________________________________

Nous arrivons donc à la conclusion de ce petit article. J’espère que celui-ci vous aura plu, et que je vous aurai donné envie de commencer cette saga si ce n’est pas déjà fait. De plus, je pense lire le second tome le mois prochain en LC, car celui-ci est consacré au mois de la fantasie, avec le challenge organisé par Pikiti bouquine !

Publicités

4 réflexions sur “La Trilogie du Tearling, Reine de Cendre – Tome 1

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s