Jardin Secret – Tome 1

Jardin Secret - Tome 1Bonjour à tous, c’est en cette fin de weekend que je viens à votre rencontre. Afin de terminer la journée en douceur, je compte vous parler d’une nouveauté.

En effet, à l’annonce de Jardin Secret aux éditions Kana, l’histoire a suscité ma curiosité ! (d’ailleurs je remercie encore Kana pour l’envoi). L’histoire semblait atypique, et il faut bien avouer que la couverture donner fortement envie !

Je me suis donc lancée dans la lecture de ce premier tome, et avant de rentrer un peu plus dans les détails, sachez que ce tome frôle le coup de coeur ! Donc si vous souhaitez en découvrir davantage, je vous invite à continuer la lecture.

Alors, vous l’aurez sûrement compris au vu de la photographie, l’histoire sera concentrée sur le domaine des fleurs. Ici, nous nous intéressons à Ran, une lycéenne considérée comme un modèle à suivre. En effet, celle-ci est sérieuse, sportive, intelligente et soucieuse de sa santé. Seulement voilà, la gent masculine la considère comme « l’inaccessible étoile » et aucun n’ose s’approcher d’elle. Jusqu’au jour où elle rencontre Akira, un garçon solaire franc et amical, découvrant dans un même temps son « secret ». Il est fils de fleuriste et apprécie travailler dans la boutique familiale. Il souhaite d’ailleurs suivre l’exemple de ses parents, mais n’ose pas l’avouer aux autres, de peur d’être moqué.

Je tiens à souligner dans un premier temps la délicatesse et finesses des personnages et de leurs discours. Au fil de ma lecture j’ai été frappé par cette poésie que dégage Ammitsu. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire un lien avec « Après la pluie » également aux éditions Kana. Il y a cette même sensibilité et douceur, qui donne de l’élégance et du cachet à l’histoire. On s’attache très vite à Ran, car pour une fois, nous avons un personnage actif, prenant des décisions et n’hésite pas à anticiper certaines actions. D’ailleurs il en va de même pour Akira.

jardin_secret_tome_1De plus, la thématique des fleurs ne sert pas simplement de décor. L’univers est très judicieusement exploité, et s’intègre parfaitement aux intrigues de l’histoire. Dans un premier temps il sert de lien entre nos deux protagonistes, permettant leur rapprochement.

Dans un second temps, nous lecteur, en apprenons un peu plus sur ces fleurs que nous sommes amenés à voir au quotidien. Le langage des fleurs est donc abordé dès le premier tome, et je n’espère qu’une chose, en apprendre davantage dans le deuxième.

Vous l’aurez sûrement compris, ce premier tome est haut en couleur. Je vous conseille donc de découvrir cette licence si ce n’est pas encore fait. C’est en lisant ce genre d’opus que je suis contente de m’être réconciliée avec l’univers « shojesque ».

Publicités

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s