Quand le Yaoi se lance dans le numérique !

Et si on se m’était à l’air du temps ?

Bonjour (ou bonsoir) à vous mes très chers lecteurs ! Aujourd’hui j’ai la joie de vous retrouver, non pas pour un article issu de mes idées, mais pour une nouvelle des plus inattendues. J’ai été contacté par la maison d’édition Kazé, via leur compte twitter. Alors si jamais vous êtes en train de boire un café, une tasse de thé, ou même déguster une délicieuse sucrerie, prenez quelques instants pour lire cette actualité d’un nouvel air !

Retenez bien cette date : dès le 25 Janvier 2017, Kazé à l’honneur de vous annoncer le lancement numérique du Yaoi. Et oui, vous l’avez bien lu. Ce marché, qui avouons-le, devient difficile à trouver sous format papier, voir à obtenir tout court, – ou alors, s’exposer à des recherches ardues sur les différents sites d’occasion ou de ventes – est une véritable aubaine.

promo_boyslove_numerique-annonce-ok

Ainsi, pour ceux qui seraient intéressés par le numérique, qui s’accroît davantage au fil du temps, Kazé proposera pas moins de 100 tomes à un prix tout à fait raisonnable, soit 4.99 €

Voici ainsi la liste exhaustive :

  1. CHARMING A PENNILESS WRITER
  2. DANGEROUS TEACHERS
  3. DRAMATIC MAESTRO
  4. DO YOU KNOW MY DETECTIVE ?
  5. HEY SENSEI !
  6. HIS FAVORITE
  7. IN GOD’S ARMS
  8. IN HIS EYES
  9. IN THE NAME OF BEAUTY
  10. LOVELY TEACHERS !
  11. LOST MEMORIES
  12. LOVER’S DOLL
  13. MY DEMON AND ME
  14. MY OWN PRIVATE OTAKU
  15. NIGHTS
  16. OPEN 24 HOURS A DAY
  17. PUNCH UP !
  18. SCHOOL OF THE MUSE
  19. SILENT LOVE
  20. THE PATH TO LOVE
  21. TU ES À CROQUER !
  22. VIEWFINDER
  23. WELCOME TO THE CHEMISTRY LAB !
  24. WHISPERS
  25. WORDS FROM THE PAST
  26. YEBISU CELEBRITIES

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site de Kazé.

Mes quelques mots … ?

Même si le numérique n’est pas forcément ma tasse de thé. Je suis plutôt le genre de personne à favoriser le format papier. Pour cause, j’apprécie le toucher des pages et l’odeur qui s’en dégage. Mais surtout parce que je passe le plus clair de mon temps, les yeux devant les écrans. Alors le soir, je ne souhaite qu’une chose. Passer un bon moment, déconnecté de tous appareils électroniques.

CEPENDANT : le format numérique confère plusieurs avantages. Le premier qui me vient à l’esprit, est l’aspect financier ou économique. À 4.99€ le tome, pas de quoi se faire prier. Deuxièmement, le gain de place. Non parce que, acquérir des mangas (livres ou BD) demande également de la place. Et donc, posséder touts nos titres dans une liseuse est plutôt  favorable. Pour finir, je dirai la facilité lors des déplacements. Que ce soit en voiture ou lors des transports en communs, on ne peut le nier, c’est un critère qui se démarque du reste. A l’heure actuelle, nous vivions à un rythme effréné, qui ne laisse guère de place à « la lecture posée / détente « . Ainsi pour maximiser notre temps de lecture, nous le faisons souvent à la pause-déjeuner, ou justement dans les transports. Et posséder avec soi une liseuse est donc plutôt pratique. Surtout si vous êtes en pleine lecture d’un pavé. – difficile à glisser dans son sac -. J’en ai donc terminé pour cet article, qui était plus une mise en bouche concernant l’actualité qu’autre chose. J’espère que celui-ci vous aura plu, malgré sa brièveté,  il n’en reste pas moins généreux en bonnes nouvelles

Alors, donnez rendez-vous à vos liseuses dès le 25 janvier, et bonne lecture à vous ! 

Cordialement, Euphox.

Publicités