Tokyo Alien Bros (1癡re partie)

Quand deux aliens font une r矇trospection sur la nature humaine !

Tokyo-alien-bros-1-lezard-noirBonjour tous, jesp癡re que vous passez un excellent d矇but de semaine! Pour ma part, je suis tout 矇moustill矇e lid矇e de r矇diger cette chronique. Je pensais m礙me certains moments, aux 矇l矇ments que jallai incorporer au cours de ma lecture, cest pour dire! Il sagit dune uvre pour le moins r矇cente, puisque sa sortie a eu lieu aujourdhui m礙me (04.05.17) Et je ne vous raconte pas toutes les p矇rip矇ties que jai eues pour, enfin, avoir acc癡s cette uvre! Il sagit bien 矇videmment du premier tome de Tokyo Alien Bros, sc矇naris矇 et dessin矇 par Keigo Shinzo, publi矇 par Le L矇zard Noir. Avant de commencer je tiens pr矇ciser, (m礙me si cette information est d矇j d矇finie dans la rubrique) que cet article contiendra du spoil , donc si vous navez pas encore lu le r矇cit, je vous conseille de revenir, une fois cela fait. Mais si le spoil vous convient, libre vous de continuer. Donc TAB (Tokyo Alien Bros) est une s矇rie en cours avec 3 tomes la cl矇. Le premier tome est au prix unitaire de 13 . Alors, pour cet opus je compte vous faire une analyse chronologique, en reprenant les diff矇rents points qui mont marqu矇 au cours de ma lecture. Ainsi, ce que lon peut apercevoir au premier coup dil est cette sublime couverture! Nest-elle pas pimpante? limage de nos deux protagonistes. M礙me si cela nest pas tr癡s 矇cologique, je tiens vous informer que le r矇cit est plastifi矇, chose plut繫t sympa, ainsi celui-ci nest pas ab簾m矇 chaque recoin.

Nous faisons donc la rencontre de Fuyunosuke Tanaka, un alien 竄infiltr矇罈 sur Terre, pour d矇terminer si leur esp癡ce pourrait sy installer. Et de prime abord, celui-ci est plut繫t bien styl矇, m礙me si on se rend compte d癡s le d矇but, que la ponctualit矇 nest pas de son ressort. On apprend quil fait partie dune bande damis nomm矇e 竄club des amis de la raquette罈, et donc on en d矇duit facilement que celui-ci sest bien int矇gr矇 aupr癡s de ses concitoyens. On constate par la m礙me occasion que Fuyunosuke la cote aupr癡s des autres, et ne tarde pas fleureter avec la gent f矇minine. Il a la facult矇 de pouvoir conna簾tre les faits les plus inavouables, ainsi que le pass矇 dun humain, son simple contact.

Et jai 矇t矇 surprise par le fait que, la jeune demoiselle en question appr矇cie quautrui se d矇lecte de son urine. Je vous avouerai avoir eu un moment de rire, parce que, cest l toute la force du r矇cit. Lhumour et son c繫t矇 d矇cal矇. La situation aura beau 礙tre assez d矇licate (comme celle-ci) lhumour et la na簿vet矇 de notre personnage, (qui apparemment na aucune id矇e de ce quil boit) rend le tout tr癡s comique. Et jai 矇t矇 tr癡s sensible ce m矇lange.

Cest ainsi quon d矇couvre le fr癡re du jeune blond, sous sa forme ali癡ne (et mon dieu que celle-ci est toute mignonne!) Celui-ci est descendu sur Terre parce que son fr癡re na pas fait de rapport leur plan癡te depuis Depuis son arriv矇e en fait Jai appr矇ci矇 dailleurs sa forme humaine (en touchant la jeune fille qui fut inconsciente apr癡s lavoir remarqu矇, il prend lapparence du jeune fr癡re id矇al quelle aurait souhait矇, et celui-ci peut 矇galement effacer certains 矇l矇ments de sa m矇moire). De ce fait, je trouve 癟atr癡s subtil et judicieux de nous d矇tailler les facult矇s des aliens de mani癡re progressive. Nous navons donc pas, d癡s le d矇but, une grande quantit矇 de connaissance assimiler et retenir durant la lecture.

Je ne vais pas vous d矇tailler toutes les p矇rip矇ties (cela serait trop long), mais au fil de la lecture, nous comprenons que Natsutar繫 Tanaka, (cest ainsi que lejeune blond baptisa son fr癡re) nest pas tr癡s d矇gourdi, et encha簾ne les catastrophes. Mais jai appr矇ci矇 ce personnage, car au travers de cet alien inexp矇riment矇, nous red矇couvrons, nous lecteurs, toutes les habitudes, les anecdotes, et les coutumes de notre esp癡ce. Ainsi, nous pouvons avoir un 竄regard ext矇rieur罈 sur notre comportement, et notre nature m礙me. Et cela est fort int矇ressant!

La petite anecdote qui accentue la touche humoristique: Sil rentre en contact avec une grande quantit矇 de sel, leur corps se met fondre!

Car quand bien m礙me Fuyunosuke sest habitu矇 la vie humaine, certaines choses 矇chappent encore sa compr矇hension (cf: le bouquet de fleurs dans la figure, m礙me si je dois avouer quelle 矇tait plut繫t susceptible cette jeune femme), m礙me apr癡s 1 an dinfiltration. Et cest l que lon se rend compte de toute la complexit矇 humaine, et du monde que nous b璽tissons.

Jai appr矇ci矇 矇galement la notion 竄danimaux de compagnie罈. Que voulez-vous, je suis une amoureuse de ces boules de poiles! Bien que pour les aliens, ils ne font aucune diff矇rence, je cite: 竄pour nous un frisbee ou un chien cest la m礙me chose 罈. Cependant lorsque 竄Le chien罈 sinstalle sur les genoux de Natsutar繫, lexpression du (jeune homme?) est remarquablement adorable! Et on sattache ainsi un peu plus au personnage, parce que la sc癡ne influence notre jugement! (Pour la plupart des gens, la planche au dessus ne peut que les 矇moustiller!)

Chose qui me frappa 矇galement, cest le niveau de langue, un mixte entre le langage courant et familier. Mais cela passe tr癡s bien, et se fond parfaitement lhistoire et notre 矇poque actuelle!

Le graphisme quant lui est la fois 矇pur矇 et raffin矇, m礙me si je dois avouer que certaines planches sont gracieusement d矇taill矇es, pour mon plus grand bonheur, cest un dessin qui convient parfaitement lhistoire, et au sentiment qui sen d矇gage.

Il y a de nombreuses anecdotes, ou coutumes que je nai pas cit矇es, mais pour ceux qui nauraient pas encore lu lhistoire, je tiens laisser une pointe de surprise. Ainsi pour r矇sumer en quelques lignes, je dirai que cette uvre d矇cal矇e, tout en amenant une pointe de fra簾cheur, nous replonge dans la nature profonde quest l礙tre humain, et sa fa癟on d矇riger le monde qui l’entoure.

Merci d’avoir pris le temps de lire cette rubrique d矇gant矇e !

Cordialement, Euphox !

La maison aux insectes – Le voeu maudit

Le genre horrifique selon Kazuo Umezu.

Bonjour (ou bonsoir), aujourd’hui parlons peu, mais parlons bien. J’ai d矇couvert cet auteur lorsque j’ai commenc矇 m’int矇resser au genre horrifique. Dans un premier temps, avec Suehiro Maruo excellent dans le genre Ero guro. Puis,Kazuo Umezu par la suite. Apr癡s m礙tre adonn矇 La Maison aux insectes et Le vu maudit, je souhaitais vous parler un peu plus de cet auteur. Je ne peux pas mentir, ce qui ma attir矇 avant tout, cest le charme esth矇tique de ces deux opus. Sans m礙me ouvrir les pages, on peut ressentir une certaine appr矇hension vis--vis du dessin, ou m礙me uncertain repoussement.

  • Le d矇coupage

Cest lessence m礙me de toute la tension que lon peut ressentir au fil de la lecture. Le fait que ces cases soient bien distinctes, traduit une certaine appr矇hension de regarder la suivante. Ainsi, nous avan癟ons donc un rythme souhait矇 par lauteur, et de ce rythme d矇cousu, en d矇coule ainsi toutes les 矇tapes avant le moment fatidique. Case par case, la peur, le frisson, sinstalle et nous submerge enti癡rement. Mais en m礙me temps, nous avons cette curiosit矇 qui nous incite continuer le r矇cit, m礙me si nous savons pertinemment que la suite pourrait nous d矇plaire. Et cest une situation que jappr矇cie tout particuli癡rement. en plus, jai toujours le don de commencer ses uvres dans la soir矇e –

  • Le dessin

Le dessin quant lui est tr癡s reconnaissable. Et je suis assez partag矇e. Dun c繫t矇 celui-ci reste simpliste dans lensemble, mais les nombreux d矇tails quil apporte suffisent retranscrire compl癡tement l矇tat ou le sentiment dans lequel se trouve le personnage (ou la situation) notamment la folie dans la maison aux insectes, ou leffroi dans le vu maudit et sen est m礙me assez surprenant, voire d矇stabilisant. Je dois avouer que parfois je restais plusieurs minutes observer la page, tellement l矇motion 矇tait communicante. Dailleurs, on ressent que ces ouvrages ont 矇t矇 publi矇s dans les ann矇es 70. Il y a un petit quelque chose qui fait que. je sais cela nest pas tr癡s argument矇, mais cest plus une question de ressenti, et je ne peux pas 礙tre plus pertinenteque 癟a.

  • Le jeu dombre et de lumi癡re:

L aussi nous avons un 矇norme travail de la part de lauteur. Bien quen g矇n矇ral la plupart des histoires courtes soient tr癡s sombres, ou encr矇es de noir. La gestion des ombrages intensifie davantage la tension au sein du r矇cit, et apporte de la lumi癡re sur les 矇l矇ments de l’histoire. Accentuantdonc notre regard sur des objets, des onomatop矇es ou encore les traits des protagonistes. Cela est 矇galement mis en avant par les mouvements des personnages. Comme la premi癡re histoire de la maison aux insectes. Lorsque la femme fuit son mari, on ressent toute sa d矇tresse et sa pr矇cipitation lorsqu’elle d矇valiseles escaliers. Bien que cet article soit court, j’esp癡re n矇anmoins qu’il vous aura plu. Lorsque nous lisons une oeuvre de Kazuo Umezu, nous rentrons dans un tout autre univers. Et nous sommes envahis par de multiples sentiments, plus d矇rangeant les uns que les autres. Tout comme ses dessins. Cependant la morale qui s’en lib癡re suffit donner un tout autre sens au r矇cit.

Merci vous, tr癡s cher lecteurs,d’avoir pris letemps de lire cette 矇bauche fr矇missante.

Cordialement, Euphox.