Jun, la voix du coeur

GIF Jun la voix du coeur


« Telle fillette qui par ses mots blessaient les gens, devint muette par l’oeuvre d’un faux prince charmant »

Bonjour à tous, j’espère que vous allez tous bien, pour ma part, c’est assez tardivement (et veuillez m’excuser) que je me consacre à cette analyse cinématographique. En effet, vous vous en êtes surement douté de par l’illustration ci-dessus, aujourd’hui on se consacre donc à Jun, la voix du coeur, ou « Kokoro ga Sakebitagatterun Da ». J’ai eu l’immense plaisir de recevoir par courrier l’édition collector du film d’animation par les Éditions Kazé, que je ne remercierai jamais assez pour cette magnifique surprise. (Je compte en faire l’objet d’une vidéo plus tard, mais pour les curieux, j’avais posté quelques photos sur mon compte Instagram ! )

Ce film est produit par le studio d’animation A-1 Pictures, qui est à l’origine de nombreuses licences connues comme Kuroshitsuji, Fairy Tail ou encore AnoHana, ou l’histoire se situe dans la même ville, c’est-à-dire la ville de Chichibu. Pour être honnête, cela fait un bon moment que j’ai visionné Ano Hana, donc cela n’a pas vraiment retenu mon attention. C’est avec cette brève introduction que je vous invite à poursuivre votre lecture, au coeur d’un film d’animation remplie d’humanité et de charité. Lire la suite »

Publicités

A Silent Voice

A Silent Voice

A    S  I  L  E  N  T    V  O  I  C  E

Bonjour (ou bonsoir) à tous. J’espère que vous allez bien. Quant à nous, on se retrouve pour un thème que je n’ai pas l’occasion de rédiger quotidiennement. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un film d’animation. Si j’ai souhaité visionner ce film en particulier, c’est notamment pour le thème abordé, concernant de nombreuses personnes dans cette vaste planète. Mais qui, encore aujourd’hui ont du mal à s’intégrer dans cette société élitiste. Je parle bien entendu des malentendants, dont la talentueuse OIMA Yoshitoki expose dans son oeuvre « A Silent Voice » série terminée en 7 tomes, publié par les éditions Ki-oon. Mais ici, nous nous concentrerons sur l’adaptation cinématographique de cette oeuvre.

Lire la suite »