Tizombi – Tome 1

Quand les sujets les plus délicats et tabous, sont détournés par l’humour décalé !

Couverture tome 1Bonjour à vous, bandes de renards, j’espère que tout se passe pour le mieux. Quant à nous, nous nous retrouvons en cette fin de mois d’Août, où l’été touche lentement à sa fin pour céder sa place à l’automne. Et vous le savez sûrement, l’automne est ma saison favorite ! De ce fait, j’ai pris une légère avance avec un titre qui n’était absolument pas prévue au programme.

C’est lors d’un après-midi où je flânais dans une librairie qui je suis tombé dessus par hasard. D’abord attiré par la première de couverture, j’ai ensuite feuilleté le graphisme. Toutes les conditions standard étaient requises pour que cette œuvre repart dans mon sac.  Vous l’aurez sans doute deviné, il s’agit du premier tome de Tizombi, paru aux éditions Bamboo le 31 Mai dernier. Celui-ci a une valeur de 10.60 € et comporte 48 pages.

Alors, pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous savez que le poste date d’il y a déjà quelques semaines… Cependant cette fois-ci, j’ai tout de même les idées bien en place, et me rappel parfaitement de l’œuvre, pour en parler de manière claire et concise. 

  • Un scénario mordant :

Alors, comme d’habitude, je vous laisse le synopsis à disposition via la page officielle de l’éditeur. Cette bande dessinée est composée de telle sorte, que nous avons plein de petites histoires (entre 1 à 2 pages), indépendantes les unes des autres, bien que celles-ci suivent tout de même un fil conducteur. Ainsi, nous avons du renouveau à chaque fois que nous tournons les pages, avec très peu de protagonistes principaux, ce qui facilite la compréhension et l’attachement.

De plus, le point fort de cette série est sûrement l’autodérision qu’elle fait sur des sujets qui ne le sont quant à eux, absolument pas. Que ce soit la fugue, la mort, le cannibalisme, le repli sur soi-même ou encore vivre en marge de la société. Ainsi, grâce à notre protagoniste, nous découvrons ces termes d’une tout autre façon, notamment avec l’humour très noir et décalé. Bien que cela soit à prendre au second degré, j’en conviens que ce ne soit pas adapté à tout public.

Mais je n’ai jamais été mal à l’aise ou gêné lors de ma lecture, le tout reste très « gentillet ». Margotik est très abordable et aimable. Elle affiche un look très stéréotypes d’une adolescente en pleine rébellion, mais cela n’est pas de mauvais gout, ou une autodérision voulue ! (Et puis je dois bien avouer que si j’ai craqué pour la couverture, c’est dû grandement au personnage de Margotik)

  • Un graphisme un tantinet coloré : 

 

Cependant, il faut admettre que pour le thème traité dans cette BD, je m’attendais à des couleurs assez fades et ternes. Et bien que dans l’ensemble celles-ci ne soient pas d’un éclat imprenable (il faut tout de même rester dans l’ambiance souhaitée), j’ai trouvé que les quelques couleurs présentes se liaient avec harmonie à cet arrière-fond quelque peu maussade.

scan Tizombi tome 1 (3)

Alors oui, je trouve que Margotik est merveilleusement bien dessiné, mais tizombi et le reste de sa troupe n’en mènent pas large non plus ! Bien évidemment, les gros yeux globuleux de notre zombi sont souhaités, ils mettent en avant son côté « mignon » qui est de plus en plus actuel dans notre société. On aime ce qui est « cute », on craque même pour ce qui est « cute ». Alors oui, on ne peut résister à ce mangeur raffiné.

De plus, petite précision, mais puisque la majeure partie de l’histoire se situe dans un cimetière, il ne faut pas s’attendre à avoir des arrières fonds bien détaillés. En revanche, nous avons parfois quelques éléments incorporés au décor, qui eux sont soigneusement mis en avant.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment à lire cette bande dessinée, ou j’ai passé (je dois bien l’admettre) le plus clair de mon temps à rire des différentes péripéties de ces petits zombis bien uniques en leur genre.

Merci d’avoir pris le temps de lire cette ébauche zombifiante ! 

Cordialement, Euphox.

Publicités

6 réflexions sur “Tizombi – Tome 1

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s