Fire Punch – Tome 4

Fire Punch T4

Bonjour mes chers lecteurs, aujourd’hui nous sommes le 13 décembre, et c’est ce mercredi que sort le quatrième opus de Fire Punch, toujours édité par la maison d’édition Kazé. ( et que je remercie encore pour l’envoi ! ) Si vous souhaitez vous remémorer les tomes précédents, voici mes articles : | T1 | T2 | T3 | Ainsi, comme je vous le disais dans le dernier opus, j’avais très hâte de lire la suite des aventures de notre cher Agni. Et que fut ma surprise ! Honnêtement, plus rien ne devrait me surprendre, et pourtant …

Je suis passé par tout type de sentiment au travers de cette lecture. Autant par les nouveaux personnages incorporant le récit, que par certaines révélations, de protagonistes plus antérieurs. 

Alors, pour éviter de me perdre durant le billet, je pense relater les éléments un par un. Dans un premier temps, l’équipe d’Agni ainsi que les rescapés, sont poursuivis par les soldats de Behemdolg. D’ailleurs, le lieutenant de Judah, (je crois que son nom est Uroi), je ne pouvais plus me le voir en peinture. Notamment à cause de sa mentalité très « autoritarisme », souhaitant que la population lui soit soumise. Et d’ailleurs, au cours des pages, celui-ci n’aura que ce qu’il mérite.

De plus, les nouveaux personnages sont introduits de manière très spectaculaire, et l’arrivée de la jeune femme, munit d’une lance est vraiment épique ! (d’ailleurs j’ai apprécié le moment ou celle-ci a une conversation avec Togata, fou rire immédiat !). Concernant l’autre individu, un guerrier munit d’un casque, on en apprend que très peu sur sa personne, mais son arrivée n’en est pas moins déconcertante.

Ce tome sera beaucoup plus axé sur Agni lui-même, ou en sauvant les esclaves, il est devenu leur « Dieu », et celui-ci ne pensait pas que cela prendrait une telle ampleur. La population le met sur un piédestal, mais pendant combien de temps celui-ci pourra-t-il jouer la comédie ? Car au fil des tomes, on se rend bien compte qu’Agni n’a pas mauvais fond, et que les faux-semblants ne lui correspond pas vraiment.

De plus, je m’approche un peu plus de la fin, (si je vous narre l’ensemble de récit, cela serait quelque peu dommage) , mais je dois avouer avoir un énorme point d’interrogation quant à la « la reine de glace ». Son histoire de vouloir remettre le mode en ordre, et que Judah devienne un arbre, reste très flou et vague pour moi. D’ailleurs, le fait qu’elle ait la même apparence que Judah m’intrigue beaucoup.

Pour conclure, ce tome marque une grande avancée, et un tournant pour l’intrigue principale, et je dois bien avouer être restée bouche bée à la dernière page. C’est ce que j’apprécie avec cette licence. Car bien que l’univers soit déjà très déjanté et surréaliste, l’auteur arrive encore à surprendre son lectorat, et je trouve ceci vraiment remarquable.

Pour terminer, j’aime toujours autant le graphisme, même si, souvent, durant les scènes de combat, le coup de crayon de Fukimoto reste assez chaotique. Il m’arrive parfois avoir du mal à discerner les différents personnages, et ainsi, ne pas comprendre qui se bat contre qui.

Publicités

3 réflexions sur “Fire Punch – Tome 4

Laissez - si vous le désiré - un commentaire sucré !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s